BALADES DU 16 ET 17 MAI, DITES BALADES DES CONS INFINIS

MES CHERS TOUS, TOUTES, TOUTOUS, TOUTOUTES, ET AUTRES LOUTRES NAINES ET GÉANTES,  

Çà y est. 

The End (La Fin)

This is the end
Voici la fin
Beautiful friend
Mon bel ami
This is the end
Voici la fin
My only friend, the end
Mon seul ami, la fin

Of our elaborate plans, the end
De nos plans élaborés, la fin
Of everything that stands, the end
De tout ce qui a un sens, la fin
No safety no surprise, the end
Ni salut ni surprise, la fin
I'll never look into your eyes... again
Je ne te regarderai plus dans les yeux... jamais

Can you picture what will be
Peux-tu te représenter ce que nous deviendrons
So limitless and free
Sans limites et sans entraves
Desperately in need... of some... stranger's hand
Désespérément avides... de quelque... ... main étrangère
In a... desperate land
Dans une... . contrée désespérée

 

Lost in a Roman... wilderness of pain
Perdus dans un désert Romain... . de douleurs égarés
And all the children are insane
Et tous les enfants sont (devenus) fous
All the children are insane
Tous les enfants sont fous
Waiting for the summer rain
Dans l'attente de la pluie d'été

There's danger on the edge of town
Les abords de la ville sont dangereux
Ride the King's highway
Chevauche l'autoroute du Roi
Weird scenes inside the gold mine
Scènes étranges au fond de la mine d'or
Ride the highway west, baby
Chevauche l'autoroute vers l'ouest, bébé

Ride the snake, ride the snake
Chevauche le serpent, chevauche le serpent
To the lake, the ancient lake
Jusqu'au lac, le lac antique
The snake is long, seven miles
Le serpent est long, sept miles
Ride the snake... he's old, and his skin is cold
Chevauche le serpent... il est vieux, et sa peau est froide

The west is the best(x2)
L'ouest est ce qu'il y a de mieux(x2)
Get here, and we'll do the rest
Viens ici, et nous ferons le reste

The blue bus is callin' us(x2)
L'autobus bleu nous appelle(x2)
Driver, where're you takin' us
Chauffeur, où nous emmènes tu ?

 

The killer awoke before dawn, he put his boots on
Le tueur s'éveilla avant l'aube, il mit ses bottes
He took a face from the ancient gallery
Il prit un visage dans la galerie antique
And he walked on down the hall
Et il s'avança le long du couloir
He went to the room where his sister lived, and... then he
Il rentra dans la chambre où vivait sa soeur, Et... puis il
Paid a visit to his brother, and then he
Rendit visite à son frère, puis il
He walked on down the hall, and
Continua le long du couloir, et
And he came to a door... and he looked inside
Il arriva à une porte... et il regarda à l'intérieur
Father, yes son, I want to kill you
Mon père, oui mon fils, je veux te tuer
Mother... I want to... fuck you
Ma mère... je veux... . te baiser

C'mon baby, take a chance with us (x3)
Viens bébé, tente ta chance avec nous(x3)
And meet me at the back of the blue bus
Et retrouve-moi à l'arrière de l'autobus bleu
Doin' a blue rock
Danser un rock bleu
On a blue bus
Sur un bus bleu
Doin' a blue rock
Danser un rock bleu
C'mon, yeah
Viens, ouais

Kill, kill, kill, kill, kill, kill
Tue, tue, tue, tue, tue, tue

This is the end
Voici la fin
Beautiful friend
Mon bel ami
This is the end
Voici la fin
My only friend, the end
Mon seul ami, la fin

It hurts to set you free
Çela me peine de te laisser partir
But you'll never follow me
Mais tu ne me suivras jamais
The end of laughter and soft lies
La fin du rire et des doux mensonges
The end of nights we tried to die
La fin des nuits où nous avons voulu mourir

This is the end 
Voici la fin

Jim Morrisoon

Et dire qu'il n'a pas été confiné!!!!!  Vous dire ce que la mescaline et autres hallucinogènes procurent comme sensations fortes. La fête à nœud nœud d'un complexe d’œdipe enfin libéré!!!!!  

J'en étais là de mes réflexions accompagnant ma quête de mon trousseau de clefs pour faire "péter" les "portes", the Doors en english, lorsque certaines télétravailleuses et autres membres de la France d'en bas ou d'en haut et du milieu, me posèrent cette question: quid of the balades? 

Je ne vous cache pas, my "friends", que j'ai bien eu envie de vous dire, peau de balles et AAAArrivederciiiii.

A la prochaine pandémie ou au prochain tsunami  du au réchauffement climatique. 

Et puis face à mes kilos superflus, fuyant du regard  ma silhouette méconnaissable et mon inextinguible  envie de ne pas avoir envie mais surtout pour pallier la baisse du PIB et pour continuer à remplir mon devoir de petit écureuil citoyen, de petit cochon dinde voué à faire tourner la roue du commerce et des bouchers/pâtissiers, que j'ai soutenu à bout de ventre pendant cette dure campagne que le général hiver nous a obligé à affronter tel un vulgaire rhume, alors que nous étions confrontés à la plus sévère pandémie de confinerie que le monde de la confiserie n'avait plus proposé depuis des lustres, j'ai craqué et décidé d'assumer mon devoir.

Non pas une, ni deux, mais trois balades à vous répartir. 

Inscrivez vous. 

Samedi  

SAMEDI salie sud: 9h45 ET 14h30.

Pour ceux qui l'après midi, préféreraient la forêt de Cazaux, c'est jouable. Il faut s'inscrire et je vous fixerai le rdv. 

DIMANCHE salie nord: 9h45.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.