BALADES DU 9 et 10 NOVEMBRE DITES BALADES DE LA VICTOIRE EN DÉCHANTANT

MES CHERS TOUS, TOUTES, TOUTOUS, TOUTOUTES, SUIVEURS, SUIVEUSES, RESISTANTS, RESISTANTES, HESITANTS, HESITANTES  etc.

277 fois le SMIC. C'est ce que touche en moyenne les patrons du CAC 40. 

Le monde in extenso :

Il y a les très pauvres et les très riches. Au moment où le Secours catholique publiait un rapport annuel confirmant une hausse de la pauvreté en France en 2018, déjà soulignée par l’Insee, Proxinvest révélait, mercredi 6 novembre, une progression de 12 % de la rémunération des patrons du CAC 40. Elle a atteint, en moyenne, 5,77 millions d’euros l’an dernier, soit 277 fois le smic ou 152 fois le salaire brut moyen des Français. Un niveau sans précédent depuis 2003, selon le cabinet de conseil aux actionnaires.

Les dirigeants du CAC 40 gagnent aussi 90 fois le salaire de leurs employés (contre 73 fois en 2014). Ce ratio dit « d’équité » est d’autant plus intéressant que la loi Pacte, votée au printemps, impose aux entreprises la publication des écarts d’évolution salariale des dirigeants par rapport à celle de leurs équipes. Or, la progression de la rémunération de ces dirigeants est « trois fois plus rapide que celle des salariés », a souligné Loïc Dessaint, directeur général de Proxinvest, lors de la présentation de ce rapport.

Le cabinet conclut une fois de plus à « une absence de justification de l’ampleur des hausses, tant sur plan de la performance actionnariale que de la cohésion sociale ».

Crise climatique : l’appel de 11 000 scientifiques pour éviter des « souffrances indescriptibles »

Les chercheurs proposent des leviers d’action pour éviter de « rendre de grandes parties de la Terre inhabitables », comme réduire la consommation de viande et stabiliser la population.

Par   Publié aujourd’hui à 15h33, mis à jour à 17h05 Le Monde.

Tournesols victimes de la sécheresse, en Bulgarie.
Tournesols victimes de la sécheresse, en Bulgarie. Lineair Fotoarchief/Ton Koene/Biosphoto

Les scientifiques n’ont jamais été aussi inquiets de l’état de la planète en général, et de la crise climatique en particulier. Dans un vaste appel publié lundi 5 novembre dans la revue BioScience, plus de 11 000 climatologues mais aussi biologistes, physiciens, chimistes ou agronomes, issus de 153 pays (dont 1 500 Français), préviennent que les humains risquent des « souffrances indescriptibles » liées à l’urgence climatique. Ils appellent à des transformations mondiales de nos modes de vie afin de préserver la vie sur Terre, « notre unique maison ».

Il y a exactement quarante ans, en 1979, rappellent les auteurs, menés par le biologiste William Ripple (université de l’Oregon, Etats-Unis), des chercheurs de cinquante pays s’étaient réunis lors de la première conférence mondiale sur le climat, à Genève, et avaient alerté sur la nécessité d’agir contre le changement climatique. Depuis, les mises en garde se sont multipliées, à l’occasion du Sommet de la Terre de Rio de 1992, de l’adoption de l’accord de Paris en 2015 ou dans les nombreux rapports du Groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). En 2017, la revue BioScience avait également publié un manifeste de 15 000 scientifiques, toujours à l’initiative de William Ripple, qui avertissait de la dégradation catastrophique de l’environnement et du monde vivant.

Malgré tout, les émissions de gaz à effet de serre ont poursuivi leur inexorable progression et ont entraîné avec elles toute une série de conséquences délétères pour le climat, l’environnement et la société, qu’il s’agisse de la hausse de la température, de l’élévation du niveau de la mer, de l’acidification des océans ou de la fonte des glaciers.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi  Jusqu’à + 7 °C en 2100 : les experts français du climat aggravent leurs projections sur le réchauffement

« Nous avons consacré un nouvel appel au changement climatique uniquement, car les dernières études scientifiques montrent que la crise climatique s’accélère davantage que nous ne l’anticipions »,

Ethique et morale des Balades.

Ruwen Ogien défendait un minimalisme moral, considérant que ce qu’on peut légitimement interdire, c’est qu’on nuise aux autres, et que, pour le reste, il fallait laisser les individus mener leur vie comme ils l’entendent. L’éthique n’avait de sens, selon lui, qu’en étant limitée.

A partir d'une publication https://laviedesidees.fr/La-morale-et-ses-limites.

L'éthique: Science qui traite des principes régulateurs de l'action et de la conduite morale.

Morale: Tout ensemble de règles concernant les actions permises et défendues dans une société, qu'elles soient ou non confirmées par le droit.

En résumé l'éthique est le principe à partir duquel on "justifie" la règle morale et le "devoir" de respect à la norme que l'on en a déduite.

La morale et l'éthique aboutissent  à trois théories dominantes:

L’arétaïsme ou l’éthique des vertus puisée chez Aristote.

L'arétaïsme est une doctrine du comportement. L'important  est de mener son action avec vertu. La vertu devient ainsi le critère de "moralité".

Les vertus sont :  le courage, l'action, la tempérance, la curiosité, le care mais surtout la prudence

Celle-ci permet, en prenant son temps, la mesure et la prise en compte des risques, d'envisager toutes les conséquences à la poursuite égoïste de nos désirs et des actions  servant leur assouvissement etc

le déontologisme ordinairement associé à Kant.

http://www.histophilo.com/ethique_deontologique.php

Le déontologisme (obligation ou devoir) est la théorie éthique qui affirme que chaque action humaine doit être jugée selon sa conformité (ou sa non-conformité) à certains devoirs. Le déontologisme s'oppose ainsi au conséquentialisme.

Le déontologisme moniste fait dériver toutes nos obligations d'un seul et unique principe, comme par exemple l'impératif catégorique dans la doctrine de Kant.

L’idée de Kant consiste  à s’intéresser non pas simplement aux actes que nous accomplissons en eux-mêmes mais aux motivations qui nous conduisent à agir de telle ou telle manière. Celles-ci s'articulent pour Kant toujours autour de deux thèmes:

 "le devoir" ou  "l'intérêt".

Le déontologisme pluraliste refuse un tel réductionnisme et affirme que les actions humaines sont à juger selon plusieurs principes différents, comme par exemple le devoir de ne pas faire de mal à autrui inutilement (principe de non-malfaisance), le devoir de se conformer aux engagements librement donnés (principe de fidélité), le devoir de remercier ceux et celles qui nous ont aidés (principe de gratitude), le devoir de compenser les personnes à qui nous avons fait un tort (principe de justice restaurative), etc.

Voir aussi

le conséquentialisme dont la version la plus connue est l’utilitarisme affirme que les actions humaines sont à juger seulement selon leurs conséquences.

Le conséquentialisme est, de manière complexe, l'affirmation éthique que les actions doivent être appréciées pour leurs conséquences anticipées ou observées de leur résultat (D). La définition plus commune mais partielle du conséquentialisme - en tant que morale normative – est que le conséquentialisme est simplement l’affirmation que nos actions doivent être jugées en fonction du résultat qu’elles induisent (B). 

Quelques types de conséquentialisme:

. Conséquentialisme réaliste et conséquentialisme anticipateur.

D’une part, le conséquentialisme dit que le bien est déterminé sur la base des conséquences réelles par opposition à des conséquences attendues, donc une action est bonne si ce qui s'est réellement passé s'est avéré être bon.

. Conséquentialisme hédoniste et le conséquentialisme pluraliste.

D’une part, le conséquentialisme hédoniste expose que le plaisir est le seul bien que l'on peut être capable de distinguer. En général le conséquentialisme hédoniste dit que le plaisir est le seul bien.

C’est un bien individuel qui d'autre part deviendrait utilitariste ou collectif s’il tendait à la majorité ou en tout cas au plus grand nombre possible, on parle dès lors de conséquentialisme pluraliste

. Conséquentialisme direct et conséquentialisme normé ou régulier. Le conséquentialisme direct est également connu comme un conséquentialisme en acte ou un utilitarisme en acte c'est-à-dire que nous jugeons les conséquences elles-mêmes des actes que nous faisons.

Ces conséquences sont ce que nous jugeons par distinction aux conséquences basées sur des règles générales. L’utilitarisme régulier s’intéresse prend comme cadre un ensemble de règles et s’intéresse aux conséquences que produisent ces mêmes règles.

 Il y a aussi une distinction entre le conséquentialisme maximisateur  et le conséquentialisme améliorateur. Au vu du conséquentialisme qui maximise, une action pour être bonne doit créer les conséquences les meilleures possibles, bien au-delà des conséquences moyennes possibles. Ce qui compte c’est le choix, qui doit maximiser, peu importe ce que ce qu’il maximise, que ce soit du bonheur, du plaisir, une action vertueuse. Le prérequis est le Bien et peu importe l’objet tant que vous optimiser un pis-aller, du statu quo. Ceci contraste avec le conséquentialisme qui vise l’amélioration où l’action pour être bonne doit créer une amélioration du statu quo ou être au-dessus de la moyenne actuelle.

Il y a en dernier, le conséquentialisme universel et le conséquentialisme particulier. D’une part le conséquentialisme universel dit que nous allons évaluer le bien d'une conséquence particulière en fonction de son effet sur l’ensemble de notre population ou sur « tout le monde ». Il y a là une petite perversité. Nous comptons « tout le monde », mais cela ne signifie pas nécessairement que tout le monde va compter pareil. D'autre part, le conséquentialisme particulier dit que les conséquences sont évaluées en fonction de leur impact sur un sous-ensemble de personnes ou, si vous voulez, d’animaux.

Tout cela pourquoi? https://laviedesidees.fr/La-morale-et-ses-limites.html#page

le principe de non-nuisance aux autres, qui est inspiré de la philosophie politique de John Stuart Mill articulée dans De la liberté (1859) mais que l’on peut faire remonter au serment d’Hippocrate, et qui s’illustre aussi chez Montaigne recommandant d’ « éviter la cruauté ». Ce principe est ambiguë et faute de caractérisation il est utilisé pour argumenter à vau-l'eau et justifier le plus souvent l'injustifiable, c'est à dire la limitation de "mouvement" de l'autre, la contention. Ogien soutient que seul ce principe, dûment explicité, a une valeur morale incontestable et universelle, indépendante de tout engagement existentiel, métaphysique ou religieux, et qu’il est donc seul à pouvoir légitimer nos jugements moraux concernant la conduite privée et pas seulement publique des un·e·s et des autres. En bref : tant que les gens ne nuisent pas délibérément et directement à autrui c’est-à-dire à une personne concrète, laissons-les faire ce qu’ils veulent d’eux-mêmes et de leur vie. Mais qu'est ce que nuire. Limiter l'autre est le nuire. le limiter dans ses mouvements et non dans les représentations de ceux ci ne peut être que la seule définition de la nuisance.

La « question sociale » et particulièrement celle des inégalités se pose. Patrick Savidan, dans le long essai qu’il consacre aux implications de l’éthique minimale dans le domaine de la « justice économique », se fait fidèlement l’écho des préoccupations d’Ogien à cet endroit, principalement exposées dans L’État nous rend-il meilleurs (2013) où il s’en prend aux diverses tentatives libérales de justification morale des inégalités. La plus connue est celle du « libéralisme social » associé au nom déjà cité de Rawls : les inégalités sont justes si elles sont au bénéfice de tous, y compris des moins bien lotis dont elles améliorent la situation. Pour Ruwen Ogien, une telle justification revient à donner aux inégalités un sens moral qu’elles n’ont pas, et rend par conséquent un peu moins pressant l’impératif de les résorber. On comprend de ce point de vue la double ambition du minimalisme moral : promouvoir une société « beaucoup plus libertaire du point de vue des mœurs » et « beaucoup plus égalitaire du point de vue économique et social ».CA Y EST ON Y EST.

Les Balades.

Les balades s'inscrivent dans le projet de "partage de territoire de façon apaisée"

Le contrat de grégarité qui permet de modéliser et décrire le type de relation que nous avons à mettre en oeuvre est fondé sur le principe éthique de la responsabilité (vertu), le partage, la mutualisation du risque, de sa prévention et de sa confrontation. La déontologie, la nécessité, l'obligation d'éducation de façon vertueuse, d'initiation et de construction de la confiance aux communications des autres,  à travers l'apprentissage des langages et du sens à donner aux événements,  de l'intérêt nécessaire ( la sécurisation) pour permettre l'exploration, la créativité, du devoir de restituer ce que l'on use, de le rendre en état, et du respect des autres dans le principe de l'égalité à être et de leur autonomie.   

Samedi matin et dimanche matin 9h45 Salie NORD

Samedi am 14h30 Pyla , avenue Jean Mermoz.

LES BALADES DU 26 ET 27 OCTOBRE, ROUGES POUR LES DALTONIENS, RAYEES POUR LES FINS OBSERVATEURS en attendant d’être « nouveaux »

Réflexion et production de matière grise européenne dominante

Mes chers tous, pouëtpouët, MES CHAIRES FAIBLES, pouëtpouët, MES CHERS ARABLES, MES CHAIRES HERAZADES, 

 Un peu de poésie????

une chtouille d'élévation de l'âme???????

Le Toi Toine.

DE BLAKE ET MORD TA MERE. 

Toi, Toine, brûlant brillant,
Dans les forêts de la nuit, 
Quelle main, quel œil si puissant
A forgé ton effroyable symétrie ?

après avoir promis fier et sculpté

Dans quels cieux ou abîmes insondés
A brûlé le feu de tes yeux ? 

Résultat de recherche d'images pour "abîme"
Quelles ailes peuvent l'emmener ? 
Quelle main a osé en saisir le feu ? 

Un repasse

Mais quel bras, et quel art
Purent façonner les muscles de ton cœur ?
Écoute comme il bat ! 
Que des mains, que des pieds de terreur ?

Mais quels bras

Quelle chaîne, quel marteau ? 
De quelle fournaise sortit ton cerveau

Résultat de recherche d'images pour "cerveau reptilien"

Et l'enclume ? Quelle poigne cruelle
Osa étreindre ses terreurs mortelles ? 

Résultat de recherche d'images pour "enclume"

Quand les étoiles eurent abandonné leurs armes,
Et trempé le ciel de leurs larmes,
A-t-il souri son forfait accompli ? 

Résultat de recherche d'images pour "agneau à la broche"
Celui qui créa l'agneau t'a-t-il fait aussi ? 

pétard c est déjà la fin !!

Toi, Toine, brûlant brillant,
Dans les forêts de la nuit, 
Quelle main, quel œil si puissant
A forgé ton effroyable symétrie ?

pfffff des circonstances atténuantes pour des symétries discutables quand même.

Samedi pour les amis poètes et que pas que, on accepte aussi les philatélistes, les prosateurs amateurs qui veulent se perfectionner, adeptes de la proscynèse devant le Toine, en tant que prosecteur que vous êtes quand vous coupez les cheveux en quatre, vous plus daron que daronne, venez assumer le prosélytisme des balades et pour vous perfectionner venez donc exercer votre prosencéphale  en éructant  la prosodie guidante du prosimètre qui vous diffère définitivement du prosimien processif qui tout en buvant vous dit prosit au nom de l'articulation claire du prosodème qui  sort puissant de votre prosoma.

Samedi matin 9h45 salie nord comme dimanche morning at the same time

Samedi afternoon 14H30 Pilat sur mer avenue Jean Mermoz comme d'habitude en tenue chamarée, licol et bourses pleines à vider. 

BALADES DU 19 et 20 OKTOBER DÎTES BALADES DES CEPOPHILES OU DES TRUFFICULES

Mes chers tous, toutes, toutous, toutoutes et autres mous, moumous moumouttes.

le convainquant

Alors que sur sa table de message, il œuvrait, tel un Ornithorynque  Image associée amoureux d'un bernard l'hermitte marin,  Résultat de recherche d'images pour "bernard l'hermite marin" face à ce défit naturel d'un amour contrarié mais néanmoins sincère, le pansexuelantonin se posa sérieusement la question de réintégrer sa peau  primaire, si ce n'est son école. 

ATTIRANT

Car il faut bien le dire, la quête du bonheur est comme dit Kant, un tout absolu, un max de bien être dans un état présent.  Mais ce n'est pas un simple plaisir sensible. Car tout plaisir ne saurait être total, il n'est que localisé dans une partie du corps.  Le mien, le vôtre plus que le mien, parce que vous jouissez de ce plaisir des yeux et de l'oreille qui fait de chaque balade une fête de la lentille de contact et du sonotone.  Mais dit Epicure, le bonheur TOTAL conduit par le plaisir, principe de la vie et de sa fin en tant que bienheureuse, ne s'atteint il pas  quand on s'émancipe des plaisirs sensibles qui engendrent leur satisfactions mais aussi aussi leur frustration et que l'âme libérée de ses attentes, ses manques et ses troubles enivrants annonciateurs de  frustrations, atteint l'ataraxie et le corps l'aponie (corps libéré des douleurs). 

Le principe de contraste bien connu des baladeurs(ses) 

Un plaisir ou un bonheur ne s'obtient ou ne se vit que par l'effet de contraste ou différenciation. le froid, le chaud, le frais, le tiède, le doux, le rêche, le tendre, le tendre, le mou, le mou. (il est toujours bon de se référer de façon pragmatique à sa propre pragmatique. C'est ainsi qu'il est important que vous vous référenciez à vous même et à votre corps et son ressenti, pour visualiser et mieux vous rendre compte ce que vous transmettez dans vos différentes interactions. Par exemple, les caresses shampoing qui n'ont de signification "amoureuse" que sur les chauves à Keratose, qui au delà de la douleur immédiate, comprennent bien que ce shampoing sec a pour effet de les desquamer et de leur rendre le genoux lisse qu'ils ont fort ronds d'ailleurs (ce que l'on appelle effet en deuxième instance) n'a pas le même effet sur une chevelure sans tonsure ou un corps soyeux couvert d'un poil fourni si ce n'est soyeux comme vos toutous.  Le bonheur est à l'âme ce que la santé est au corps. réelle dans la mesure où nous n'en jouissons pas, sensible à la condition qu'elle ne soit pas entière. 

Pour les en manques, tristes etc etc etc le bonheur est il trouvable et est il souhaitable de le trouver.

Le bonheur est son propre malheur puisqu'on passe son temps à le chercher et donc si on le trouve à le perdre immédiatement. Donc le bonheur est sa mélancolie et l'inquiétude de ne pas y accéder. Le bonheur est aussi ou devient alors synonyme de l'ennui. Schopenhauer
La vie oscille comme un pendule...de la souffrance à l'ennui. Dans cette oscillation, la souffrance figure l'insatisfaction du désir et l'ennui l'affect qui en place du bonheur espéré, résulte de son entière satisfaction.
Moralité dans les balades et avec vos chiens, ne cherchez pas à ce qu'ils soient parfaits, vous vous ennuieriez et l'ennui aboutit toujours au repos qui ressemble heureusement rarement à celui éternel. ET pour flirter avec le bonheur, ayez de la gratitude pour tout ce que vos chiens, vos entourages vous offrent comme possibilités de vous confronter au désir et à ses frustrations.  Samedi et dimanche matin 9h45 salie nord Samedi après midi 14h30 PILAT Avenue Jean Mermoz

BALADES DU 12 et 13 OCTOBRE dites balades des …..paresseux et autres fruits secs et coucous

Mes chers tous, toutes, toutous, toutoutes, prous, prouttes, cous, couettes et autres loulous

 

Viens mon chou, mon bijou, mon joujou, sur mes genoux, et jette des cailloux à ce hibou plein de poux afin qu'on lui tire son cou.

OU alors en sacristain.

Viens mon chou, mon bijou, mon joujou sur mes rotules que je t'en......roule et jette des cailloux à cette vieille chouette  pleine de poux afin qu'on lui tire le col de cygne et qu'on lui mette le feu à la lampe à huile 

OU plus classique

Mon Dieu! s'écria la blonde sèche, en redressant son cou de cygne avec un sourire amène (V Hugo).

Viens te pendre à son col de taurelle, alors visage sans nuances, comme taillé au couteau; cou de taureau continué tout droit par la tête et les cornes, où l'on sent que la passion monte congestionner aussitôt la  cervelle (A Gide

 
Il se leva brusquement, le cou serré. Seules des larmes glissaient sur son visage (Barrès).
 
Ils voulait que les femmes lui sautassassent au cou, lui filstassent des avances (Renan).
 
Mais que nenni, le lendemain ce n'était plus pareil et il prit mes jambes à son cou. (L. de Vilmorin
 
Alors j'ai tordu le cou à la muse pour n'en garder que la partie domestique, ménagère et massagère  pour ne jamais l'entendre crier, geindre et bonimenter (Cendrars) et non au col de cygne de la bouteille pour m'entendre geindre, crier, bonimenter et de plus en plus souvent en avoir la nausée. 
 
Me jetant sur un Brillat-Savarin,  Les filles faillirent se rompre le cou en descendant l'escalier (Brillat-Savarin), j'en fus saisi par la peau du cou (Gide) pour réussir à le tirer.
 
Il n'aimait ni les discussions, ni les soucis et laissait à ses enfants la bride sur le cou (Beauvoir) et pas que.
 
Et comme Dominique, tout pâle, ne pouvait que répéter : « Ça, ce serait chic... » Jean-Louis Debré le supplia encore de ne pas se monter le cou (Mauriac).
 
 

Et enfin collapsologiste.

Faute de grive, de merle et d'alouette, faute d'un monde doux et tendre fait de jeunes filles aimantes et de garçons partageurs ou tout du moins naïfs (ça marche aussi), je déclare moi PANSEXUEL comme Miley Sirus, Madona, Christine etc , je déclare donc ouverte la saison de tirage de cou et de grattage de colle. 

Amenez vos gants et vos sacs poubelles. MA PETITE REINE DU NETTOYAGE DES PLAGES vous coachera pour que vous puissiez non seulement faire oeuvre utile tout en foulant le permafrost mais aussi faire oeuvre civilisationnelle en amenant vos toutous au nirvana de la sagesse et de la bonne tenue car c'est par la culture et l'éducation que l'on sauvera le monde et ma pote monnaie. 

Macron a encore fait des conneries, la chasse est ouverte mais pas qu'aux cous de canard. Giscard
 
Trump nous amène tranquillement vers le drame, pour se casser le cou, (Saint Simon ) le ministère de l'intérieur n'est pas encore tombé (...) nous sommes dans le pétrin jusqu'au cou (Maupassant) et Septembre est plus chaud d'un demi degrés. Par contre la croissance est molle et les nuages de fumée respirables, les réacteurs de Flamanville soudables, Amazon, Leclerc et Auchan encore et toujours là .......et les caissières à valeur ajoutée avant d'être remplacées. 
 

SAMEDI MATIN ET DIMANCHE MATIN 9 H 45 SALIE NORD

SAMEDI APRES MIDI 14h30 PILAT SUR MER, AVENUE JEAN MERMOZ.

BALADES DU 5 et 6 Octobre rouge, dites balade des tactilographes mais non des touches à tout

Mes chers tous, toutes, toutous, toutoutes, masseuses, tripoteurs, tactilographes et autres sténodactylos.

 

Grande nouvelle, vous allez découvrir un nouveau mot.

Tactilographe!

D'abord un peu d'histoire et de longues phrases sans fin qui  rassasiera votre soif d'élévation au niveau des alouettes et des sternes caugeck dans le tableau des animaux à plume et à cerf volant. 

En plein échange intellectuel avec un fruit sec mais néanmoins gourmand, j'en étais à me demander comment aborder certains sujets que mon célibat mythologisé si ce n'est mythomanisé comme me dit ma femme qui a tout de l'épouse acariâtre, rabat joie,  lucide, patiente sacerdotale dans son rôle d'épouse, une sainte mâtinée de lap-danseuse ambidextre, mère de deux beaux enfants qui parait-il sont les miens quoique par moment le doute m'habite alors que n'ayant jamais eu le choix dans la date j'aurai préféré qu'ils naissent lors du solstice d'hiver ou le 29 Février afin de faire des économies de chauffage et de couches.

Les rois mages n'ayant pas dénié m'amener les cadeaux que ma condition de père "éternel" devant l'argent de poche et la constitution du trousseau qui, faute de réussir leurs études supérieures, constituera le capital qui rendra ma descendance chérie, aimable et convoitée par des personnes elles même riches en euros sonnants et trébuchants et à la beauté inversement proportionnée à leur tirelire, les rois mages donc par une opération du saint esprit ne furent même pas alerter par cette divine surprise que fut ma paternité.  

Ce capital, constitué à la force du poignet, de la pince, aboutissement d'une vie de sacrifice et de thésaurisation de culture, d'humour, de bon goût, de délicatesse et de sensibilité à fleur de pleine peau et de sel gemme, d'exemplarité tiré de spiderman et des aventures de Cocco si frais dit de grande taille pour ma part et de linges propres, de principes moraux, d'études, d'éthique, de labeur, de magnanimité, d'intelligence et de courage pour celle qui faute de partager ma vie avec personne d'autre, égoïste et mesquine qu'elle est, je parle de ma douce moitié d'orange amère,  ce capital, alors que personnellement je me sens l'âme d'un distributeur de hot dog, la saucisse pas très fraîche c'est sûr mais au goût et à la sapidité affirmée, pléonasme de goût de revenez y pour les aficianados du sot l'y laisse et autres croupions de poulet et de la côte de boeuf maturée si ce n'est faisandée de 100 jours,  ce capital dis je, constitutif et fruit de mon talent, que je leur donne en toute simplicité est cette virtuosité enviée  qui fait de moi un Tactilographe!

 

Tactil'eau: machine composée de dix doigts qui servent de touches pour la composition de poèmes aquatiques.

Tactilographe: écrivain dont la particularité est d'écrire sur toute surface faite d'eau.

Si tous les mots étaient aussi tangibles que tactiles, on pourrait les toucher du doigt. Imaginez que vous puissiez accéder à la consistance de chaque mot! Ressentir le velouté de velouté entre le pouce et l'index. Le crémeux de crémeux. L'aérien de aérien. Imaginez volume et passez les mains autour pour en sentir les contours. Prenez le mot papillon, fermez les yeux et laissez le frisson de ses syllabes envahir votre peau, slalomer entre les poils de votre duvet et vous comprendrez de l'intérieur le sens caché du mot tactile.

Mohamed Fellag, Algérie

Vous l'avez senti le capital que même Piketti il en revient pas tellement j'enfonce tous les nantis et les népoteurs à la petite semaine, mes fils seront les rois du mondeeeeee.

Samedi matin 9 h 45 Salie nord traversée du dessert

Samedi après le midi à 14h30 PILAT SUR MER RUE JEAN MERMOZ 

Dimanche matin 9 h 45 Salie nord traversée du dessert bis