Balade du 20 Juillet dite balade des absents du 19 et de la patrouille de France en configuration diamant.

Mes chers tous, toutes, toutous, toutoutes, ploucs, plouches, plouploucs, plouplouches et  autres contempteurs de l'option "nature et culture" des balades

Oh rage, oh mal aux dents,
Que de touffes
Que de grains
Mère nature dans sa nudité
Paire le de culture dans sa rigidité
Que de marcher sur le sable plancher
Plutôt que se noyer dans l'eau jamais déshydratée.
Victor Hugo

Dimanche, rien que dimanche à la salie sud 9h30, voilà ce qui vous arrivera si vous venez. 

 

Un programme tout de perspicacité, d'efficacité, de pertinence et de compétences, offert pour le même prix que s'il n'y en avait pas.

Venez nombreux, nombreuses pour une fois. Ayons une vision efficace et productiviste des balades à plein de gens et de chiens à plein tarif car, ornicar, comme disait Pompidou en parlant de la dévaluation du franc:

" C'est pas parce qu'on est faible et dénué de beauté plastique qu'on va pas se tremper dans l'eau salée et alimenter les  courants impétueux de l'amour et des maladies de peau dues à une sur exposition aux rayons gamma qui la décolore en vert, ce qui pour un géant n'est pas dénué de congruence avec un environnement où les tâches solaires n'ont pas fini de nous roussir le poil."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.